Code de la Noblesse Orthodole

Par le Code, et pour l'Honneur et la Vertu

89. Tu n’emprunteras jamais quoi que ce soit à autrui ni te serviras de ses affaires sans les lui restituer dans leur état d’origine. Néanmoins, tu ne détérioreras jamais quoi que ce soit qui ne t’appartienne pas sans faire acte de courage et d’Humilité-Force en l’annonçant avec regret à qui en est le plus légitimement responsable ou détenteur, en tentant autant que faire se pourra de le remplacer par quelque chose d’aussi équivalent que possible en qualité comme en fonction, sur base du principe alchimique de « l’échange équivalent » permettant d’anticiper ou de désamorcer tout risque de contentieux ou quelque forme de dette, soient-ils émotionnels, auxquels tu te verrais malgré toit enchaîné.

Premier Précédent Aléatoire Suivant Dernier